Pourquoi y a t-il un demi-ton entre Mi et Fa et Si et Do ?
Pour les Nuls
Par un Nuls
Avec une guitare
Sans portée



Introduction
Harmoniques et octavados
Harmoniques et intervalles purs
Comment accorder une guitare en quartes et tierce pures
La gamme de Pythagore
Gamme descendante
Gamme à tempérament égal
À très peu de choses près
Un peu de hauteur
Bibliographie
Jeux autorisés



Introduction



Avec une guitare, un mètre ruban, une calculette, de la patience, je vais vous expliquer pourquoi il y a un demi-ton entre Mi et Fa et Si et Do.
Pourquoi il y a 12 tons et pourquoi 7 noytes plutôt que 6 notes de un ton.

Au Conservatoire de notre communauté de communes, le professeur de formation musicale, on ne dit plus solfège, nous a bien indiqué l'origine du nom des notes Ut, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si d'après l'Hymne à Saint Jean Baptiste. Il nous a ensuite expliqué qu'il y avait un ton entre chaque note sauf entre Mi et Fa  et Si et Do où il n'y a qu'un demi-ton. Et il a ajouté « C'est comme ça ! » D'après lui, cela viendrait des propriétés harmoniques des sons et ce serait très compliqué à expliquer.

Restant sur ma faim, j'ai cherché une explication, j'en ai trouvé une, je vous la décris ici et je confirme les propos de mon vénéré professeur : ça vient des propriétés harmoniques des sons et l'explication est compliquée.
La démonstration que je vous propose ici suit le cheminement suivant.
1. Découvrir les propriétés harmoniques des sons au moyen d'une guitare.
2. Produire des harmoniques sur une guitare grâce à la technique des octavados.
3. Découvrir qu'une note contient plusieurs harmoniques.
4. Montrer que certaines harmoniques jouées simultanément produisent un accord harmonieux.
5. Tenter d'accorder la guitare selon des intervalles harmoniques et échouer : problème !
6. Tenter de résoudre le problème par la construction de la gamme dite de Pythagore. Bingo ! Les deux demi-tons apparaissent à leur place presque naturellement.
7. Re-tenter de résoudre le problème par la construction de la gamme dite tempérée.
8. Constater que la Musique, c'est infini. Il est alors temps de se remettre au travail et de ré-écouter Bach.

Mes connaissances en solfège et en musicologie sont faibles. Je ne suis pas certain que la gamme de  Pythagore soit exactement celle que je présente. Je suis sûr qu'il existe d'autres façons de construire cette gamme et aussi d'autres façons de justifier la présence et la place de ces deux demi-tons.
Mes sources sont les articles de Wikipedia et l'article Gamme de l'Encyclopædia Universalis, articles qui sont parfois contradictoires.
Je n'ai jamais trouvé dans les livres ou les medias d'explication didactique de la présence et de la place des deux demi-tons.
Je recommande vivement la lecture de ce papier aux insomniaques. Il soignera votre mal mieux que tout somnifère.
Bonne nuit !


PS : si vous persistez, munissez-vous au moins d'une guitare et d'une calculette. PS : que les musiciens professionnels corrigent mes erreurs, mes faux-sens et mes contresens. C'est « par un Nul », « pour les Nuls ».


Contact : couloirs@orange.fr





Du même auteur :
Couloirs
Moi-Mêmes
Petits trésors de Seine et Marne